Actualité : Dons de sang : des réserves trop fragiles à l’approche des fêtes

0
147

La fin d’année est souvent synonyme de congés mais aussi de fêtes et de bons repas. Mais pour l’Etablissement français du sang (EFS) elle implique surtout une baisse de la collecte de sang, et des réserves par conséquent fragiles. La raison tient à ces congés mais aussi aux phénomènes météorologiques et aux épidémies saisonnières. C’est pourquoi l’organisme appelle à se rendre pendant cette période dans l’un de ses 128 centres de collecte ou dans l’une des nombreuses collectes mobiles.

« Une façon, aussi, de partager l’esprit des fêtes en faisant un cadeau précieux et utile. », explique-t-il. L’établissement public, qui a pour mission l’autosuffisance nationale en produits sanguins, fait savoir que les réserves de sang sont en baisse depuis une dizaine de jours et sont désormais trop fragiles pour aborder en sécurité le début de l’année nouvelle.  « En offrant 45 minutes de leur temps, dont seulement une dizaine pour le prélèvement, les donneurs de sang font un geste utile et généreux, un cadeau qui sauve des vies. », ajoute-t-il.

Aucun produit ne peut se substituer au sang de bénévoles et par ailleurs, les dons doivent être constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée: 5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. La mobilisation des donneurs est donc essentielle chaque jour, car 10 000 dons sont nécessaires au quotidien pour répondre aux besoins des malades. L’EFS avait notamment émis un appel similaire au même moment l’année dernière, mais aussi en début d’année 2017 et pendant les grandes vacances d’été.

Qui peut donner ?

Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année puisque les produits sanguins (globules rouges, plaquettes, plasma) sont utilisés pour les situations d’urgence et les besoins chroniques. Certains patients souffrent d’une maladie du sang, du système immunitaire ou de cancers nécessitant des transfusions ou des médicaments dérivés du sang. D’autres personnes ont un besoin plus ponctuel mais vital d’une transfusion sanguine (hémorragie au cours d’un accouchement, d’une opération chirurgicale, accident…).

Un seul don de sang permet de prélever en même temps ces trois composants qui sont ensuite séparés. Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte suite à l’entretien prédon, peut donner son sang. Les hommes peuvent le donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. L’EFS précise dans son « guide des dons » que « les donneurs de groupe O sont particulièrement recherchés car leur groupe sanguin permet de transfuser leurs globules rouges à un très grand nombre de patients. »

Plusieurs contre-indications existent cependant, liées à des actes de soin, un état de santé ou des antécédents médicaux. A titre d’exemple, les personnes qui ont séjourné dans une région où peuvent sévir certaines maladies (Tropiques, Amérique Latine, Proche et Moyen-Orient…) doivent attendre un délai qui peut varier de 1 à 4 mois. Pour savoir où faire un don, le site internet de l’organisme met à disposition une cartographie interactive des collectes mais aussi un questionnaire en ligne pour savoir si une personne est éligible ou non.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here