Actualité : L’impact de la viande rouge sur les risques de cancers

0
51

En octobre 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévenait les consommateurs que le risque de cancer colorectal augmentait avec la quantité de viande rouge et de charcuterie consommée. Il est donc officiellement recommandé de ne pas dépasser 500g de viande rouge (boeuf, veau, porc, agneau, mouton, cheval, chèvre) et 150g de charcuterie par semaine. 

Mais « l’impact de la consommation de viande rouge et de charcuterie est-il limité à la survenue des cancers colorectaux ? », se demande l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Quelques études permettraient d’en douter. En 2014, l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle a remarqué un lien entre la consommation de charcuterie et l’incidence de cancer du sein. Ces mêmes chercheurs publient aujourd’hui les résultats d’une étude réalisée sur la cohorte NutriNet-Santé, comprenant 61 476 personnes et plus de 1 600 cas de cancers entre 2009 et 2015.

L’espoir des antioxydants

L’objectif de cette cohorte est d’analyser les effets de l’alimentation sur la santé des Français, explique l’Inserm. Chaque internaute est d’ailleurs libre d’y participer en s’inscrivant sur le site « Etude-nutrinet-sante.fr » et en remplissant un questionnaire en ligne. Le résultat, concernant les risques de cancer, ont permis de comprendre que « le risque de développer un cancer du sein augmente avec la consommation de viande rouge, et cette association existe de manière plus générale sur le risque de cancer au global. »

D’après l’étude, publiée par l’International Journal of Cancer, les 20% de personnes qui consommaient le plus de viande rouge ont vu leur risque de développer un cancer augmenter de 30% par rapport aux 20% qui en mangeaient le moins. Il y a tout de même une bonne nouvelle : des suppléments en antioxydants pourrait compenser en partie cet impact négatif. Le but des chercheurs est désormais de comprendre si une alimentation à base de produits antioxydants est également efficace.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here