Actualité : Chirurgie cardiaque : pourquoi il vaut mieux être opéré l’après-midi

0
74

Au cours d’une opération de chirurgie cardiaque, par exemple pour remplacer une valve cardiaque ou pratiquer un pontage coronarien, le cœur doit être temporairement privé d’oxygène. Le chirurgien doit, en effet, stopper les battements cardiaques et clamper l’aorte pour l’isoler de la circulation sanguine, le temps de réaliser les gestes nécessaires.

Or, selon une étude menée par une équipe lilloise (Institut Pasteur, CHU, université de Lille et Inserm), cette période de privation d’oxygène (appelée ischémie) a moins de conséquences sur le cœur si elle intervient l’après-midi plutôt que le matin. « Les complications cardiaques sont moins fréquentes et moins sévères », précise un communiqué du 25 octobre 2017.

Le cœur dispose, en effet, de son propre rythme biologique, synchronisé avec « l’horloge centrale » située au niveau du cerveau.

De fait, les accidents cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral) surviennent majoritairement en fin de nuit ou au petit matin. Quant à la tension artérielle et à la fréquence cardiaque, elles varient tout au long de la journée, selon un cycle de 24 heures.

Pour les chercheurs, cette découverte ouvre de réelles perspectives en chirurgie cardiaque.

Source : The Lancet, 27 octobre 2017.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here