Actualité : Perturbateurs endocriniens : une crèche de Limoges les bannis complètement

0
66

C’est avec la soutien de l’Agence régionale de santé que le maire de Limoges, Emile Roger Lombertie a pris en main le problème des perturbateurs endocriniens.

Après un audit réalisé par deux ingénieures libérales en chimie et santé, le maire s’est mis au travail et a révolutionné une première crèche après qu’il y ait eu 147 points d’amélioration identifiés !

Deux ans pour mettre en place les préconisations

Ces changements vont se faire progressivement sur la crèche Joliot-Curie puis sur les 12 autres crèches municipales de la ville.
Ce qui change ? Les biberons en plastique apportés par les parents sont remplacés par des biberons en verre, la vaisselle en plastique par de la vaisselle en porcelaine, et les tasses avec bec verseur par des verres. Certains jouets sont également éliminés, tout comme la peinture à paillette, remplacée au profit de la gouache tout simplement.

Côté nettoyage, les détergents sont oubliés et remplacés par des nettoyant vapeur, et les lingettes ne sont plus utilisées.

Une très bonne initiative bénéfique à la santé des plus jeunes.

A lire aussi :  3 astuces pour éviter les perturbateurs endocriniens

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here