Actualité : Coups de soleil : pour protéger la peau, évitez de manger la nuit

0
75

Vous avez profité des vacances pour adopter le rythme espagnol et diner plus tard que d’habitude ? Ce petit changement pourrait nuire à votre peau et augmenter les risques de coups de soleil. Ce sont les résultats d’une étude menée par les chercheurs de l’université du Texas Soutwestern, aux Etats-Unis, qui ont permis d’établir un lien entre les brûlures de la peau et les horaires de l’alimentation.

« Il est encore difficile de transposer ces résultats à l’être humain, mais il est fascinant de voir que la peau peut être sensible au timing des repas », s’étonne le docteur Bogi Andersen, co-auteur de ces travaux. En effet, les premiers tests ne concernent que les souris. Les scientifiques, indiquent-ils dans la revue Cell Reports, ont proposé une alimentation décalée aux rongeurs en les nourrissant dans la journée, contrairement à leur rythme naturel. Une fois exposées aux rayons ultraviolets UVB, la peau des souris a présenté plus de lésions que lorsqu’elles étaient alimentées pendant la nuit. 

Les gènes et le rythme biologique

En cause, estiment les auteurs de l’étude, le manque d’activité d’une enzyme responsable de la régénération des tissus abîmés par les rayons du soleil. De précédentes études avaient déjà prouvé l’existence d’un lien entre le rythme circadien de l’organisme et le fonctionnement de la peau. Ces travaux apportent plus de précisions en se focalisant sur l’horaire des repas. D’après les résultats, environ 10 % des gènes liés à la peau pourraient être affectés par leur rythme biologique.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ce mécanisme et pour vérifier s’il s’applique aux êtres humains. En attendant d’en savoir plus, la crème solaire nous permettra d’éviter les coups de soleil, et des horaires de repas réguliers nous aideraient à maintenir la forme et la santé.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here