Actualité : Pour les vacances, qu’est-ce que j’emporte dans ma trousse à pharmacie ?

0
63

Pour des vacances sereines, certains objets sont indispensables comme une bonne crème solaire, des lunettes de soleil de qualité ou encore un répulsif anti-moustique. Surtout, il est important pendant les préparatifs de prendre le temps de constituer la fameuse trousse à pharmacie spécial voyage. Sa composition varie en fonction de la destination, mais il existe quelques éléments qui demeurent indispensables.

A l’instar du matériel pour traiter des lésions bénignes, qui compose déjà l’armoire à pharmacie de la maison. Ces produits concernent notamment un antiseptique (de préférence en spray ou lingettes), des compresses stériles, du sparadrap ou des pansements pour les brûlures et les plaies suintantes. Pour traiter une entorse ou tenir un pansement, une bande de contention et une épingle à nourrice pour l’attacher peuvent également s’avérer utiles, de même qu’une paire de ciseaux.

La pince à épiler s’avère quant à elle essentielle pour enlever les échardes ou les tiques. Sans oublier les médicaments de base que l’on peut souvent se procurer sans ordonnance. En premier lieu les médicaments antalgiques (contre la douleur) et antipyrétiques (contre la fièvre). « Privilégiez le paracétamol, qui se conserve mieux à la chaleur que l’aspirine, et évitez les suppositoires, qui fondent. », recommande l’Assurance maladie. Les allergiques ne doivent pas non plus oublier leurs antihistaminiques.

De nombreuses précautions pour les pays tropicaux

Si le voyage prévu risque de soumettre le système digestif à rude épreuve, plusieurs types de médicaments sont à demander au pharmacien. Un anti-diarrhéique en cas de « tourista », ou à l’inverse un traitement laxatif en cas de constipation prolongée, un antispasmodique pour traiter les spasmes musculaires du système digestif et enfin des anti-nauséeux contre le mal des transports.

L’important était aussi de bien se renseigner sur les produits particuliers recommandés selon la zone de séjour. En milieu tropical par exemple, il ne sera peut-être pas possible de disposer à tout moment de bouteilles d’eau capsulées, d’où la nécessité d’emporter des comprimés ou filtres pour purifier l’eau. D’autant que les pays chauds exposent au risque de déshydratation, c’est pourquoi l’Assurance maladie recommande dans ce cas précis de se munir de sachet de réhydratation orale.

« Vous pouvez aussi réaliser vous-même une solution de réhydratation. Il suffit de diluer 6 cuillères à café de sucre et une demi-cuillère à café de sel dans 1 litre d’eau potable. », indique-t-elle. Un voyage dans des pays tropicaux signifie également qu’une consultation chez le médecin s’impose pour se voir prescrire un traitement anti-paludique. De même qu’une visite chez le pharmacien pour se procurer l’équipement nécessaire à la prévention des maladies transmises par les moustiques comme un répulsif cutané de qualité.

J’adopte les bons réflexes

Pour les personnes prenant quotidiennement certains médicaments, une consultation chez le médecin est recommandée afin de s’informer sur plusieurs points (horaires de prises médicamenteuses, quantités de produits à emporter). En prévision des contrôles douaniers ou d’un éventuel achat sur place, c’est également l’occasion de lui demander une ordonnance précisant le nom des substances contenues dans le traitement, en dénomination commune internationale et, le cas échéant, une attestation médicale certifiant l’utilisation de seringues et aiguilles.

En cas de voyage en avion, il est préférable que les médicaments voyagent en cabine, du fait du risque d’égarement ou de retard des bagages en soute. Avant de partir il est important de vérifier les dates de péremption de chaque médicament et de les emporter dans la trousse à pharmacie avec leurs emballages comportant la notice et non en vrac: une habitude qui peut être source d’erreurs.

Les formes unidoses, pratiques et de meilleures conservation sont à privilégier. Si la trousse doit être gardée de manière générale à l’abri de la chaleur, des modalités de conservation particulières peuvent être requises pour certains médicaments en cas de voyage dans un pays très chaud ou de canicule. Enfin, si un médicament est oublié, il faut se montrer prudent en cas d’achat dans un pays exotique en raison de la présence de médicaments contrefaits.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here