Actualité : Alimentation et grossesse : une application personnalisée, la solution miracle ?

0
46

Pour aider le futur bébé à bien se développer, ainsi que pour préserver la santé de la mère, l’alimentation de la femme enceinte est un élément clé pendant la grossesse. Lors d’une conférence à ce sujet, organisée le 27 juin par le Fonds français pour l’alimentation et la santé, une équipe de recherche pluridisciplinaire française a présenté des pistes pour aider les femmes enceintes à résoudre les tensions vis-à-vis de l’alimentation. Car certaines difficultés, notamment les restrictions alimentaires, les modifications physiologiques et la prise de poids, peuvent provoquer des frustrations.

Afin de reprendre le contrôle en passant par des pratiques alimentaires plus saines, tout en augmentant leur bien-être et celui de leur enfant, les femmes enceintes disposent d’une réelle motivation pour mieux manger. Mais elles se heurtent parfois à un obstacle de taille : une information incomplète de la part des professionnels de santé, peu fiable de la part de leur entourage, et contradictoires de la part des médias. « Les femmes enceintes rapportent des contradictions entre les types de sources et au sein même d’un type de source, ce qui crée une cacophonie majeure limitant l’adoption de pratiques alimentaires plus saines », expliquent les chercheurs.

Une appli spécifique

Après avoir mis en place des groupes de discussion dans différentes régions françaises, les auteurs de ces travaux ont pu prendre note de certaines pistes lancées par les femmes enceintes. Et la solution idéale, selon elles, serait une approche personnalisée et adaptée, afin de proposer des choix alimentaires plus sains correspondant aux habitudes et aux spécificités individuelles. Le tout serait présenté d’une façon claire et précise, d’un ton simple et déculpabilisant. Concrètement, cette approche prendrait la forme d’une application téléchargeable sur un smartphone.

De cette façon, indiquent-elles, elles l’auraient toujours à disposition et pourraient le consulter quand elles en ressentiraient le besoin. Enfin, il faudrait que les informations délivrées par cette application soient élaborées et validées par des professionnels de santé. Il ne reste plus qu’à développer cet outil très utile.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here