Actualité : La vie après un cancer du sein

0
71

L’étude Canto (pour Cancer Toxicities), lancée en 2012, livre ses premiers résultats. Elle porte sur plus de 10 000 femmes suivies pendant cinq ans après un cancer du sein. L’idée principale consiste à évaluer l’impact des traitements (chimiothérapie, chirurgie, radiothérapie…) sur le devenir de ces patientes.

L’impact de la chimio

53 % des femmes suivies dans cette étude ont eu une chimiothérapie, avec des effets secondaires très fréquents et persistants après le traitement. Trois mois après la chimio, plus d’un tiers des patientes ont au-moins un symptôme de toxicité. Au total, 97 % des patientes évoquent des douleurs, 59 % des troubles neurologiques et plus de 30 % des problèmes gastro-intestinaux.

Une fatigue très présente

C’est un problème important pour un tiers des patientes. 23 % des femmes subissent une fatigue sévère au moment du diagnostic et elles sont encore 36 % à la ressentir trois à six mois après la fin des traitements.

Certaines sont plus fatiguées que d’autres et plus longtemps. L’étude permet d’en esquisser le profil : le phénomène se déclenche dès le diagnostic et se double, ensuite, d’insomnies et de douleurs. Pour ces femmes, la qualité de vie est sérieusement altérée.

Une vision de la vie modifiée

Plus de 80 % des patientes interrogées se disent d’accord, ou tout à fait d’accord avec la phrase : « Du fait que j’ai eu un cancer, je comprends mieux ce que peuvent ressentir les autres quand ils sont gravement malades. » Près de 57 % estiment avoir appris quelque chose sur elles-mêmes du fait de la maladie. Mais elles sont aussi 72,5 % à craindre la récidive.

Le retour au travail

Un an après les traitements, 77 % des femmes ont retrouvé une activité professionnelle, 10 % sont encore en arrêt de travail et 13 % sont inactives ou en recherche d’emploi. 

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here